Archives de
Catégorie : Événements

Conférence à Montormel le 24 août 2019

Conférence à Montormel le 24 août 2019

 Voici une photographie de P. Billaux prise en 1965 lors de l’inauguration du mémorial de la fermeture de la poche de Chambois. Le 24 août prochain, je retournerai sur les lieux pour faire une conférence au musée de Montormel à 11h00 pour expliquer le déroulement de la dernière grande bataille en Normandie (en août 1944) et surtout comment elle fut vécue par des milliers de civils piégés dans la zone à cause des aléas de la guerre et des différents mouvements de troupes.

Durant cette journée (où beaucoup de monde est attendu), plusieurs moments sont prévus : –  9h30 à 12h : randonnée de la Paix sur l’ancien champ de bataille. – 11h à 12h : ma conférence dans la salle de projection du musée.  – 12h à 14h : pique-nique géant. – 13h à 15h : dédicace de mon livre « Pris au piège dans la poche de Chambois – Témoignage de civils » et dédicace de J. Wiacek pour son ouvrage « Histoire de la 1ère division blindée polonaise« . – 16h30 : cérémonie commémorative officielle pour rendre hommage au général polonais Maczek.

[Petit souvenir de ma précédente conférence à Montormel en août 2014 : http://gregory-laignel-auteur.fr/conference-au-memorial-de-coudehard-montormel-en-aout-2014/]

Conférence du 22 juin à Alençon

Conférence du 22 juin à Alençon

Pour les commémorations du 75e anniversaire, le Conseil départemental de l’Orne m’a demandé de faire une conférence sur la place des civils lors des combats de la Libération. Je serai donc présent à 15h00 le 22 juin à l’Hôtel du département (salle Ecouves) à Alençon pour parler de mon livre sur la poche de Chambois, de mes recherches en général, et sur les lieux de mémoire de cette bataille.

Epoque : le salon du livre de Caen

Epoque : le salon du livre de Caen

 Quoi de mieux que de venir au salon de Caen pour découvrir les mésaventures de mon prêtre caennais. Il a tant de fois arpenté les rues et tripots de cette ville, pour jouer aux jeux de hasards ou pour courir les femmes, que vous deviendrez un expert du bourg de Caen (et ses faubourgs) au XVIIIe siècle.

Je serai présent sur le stand de la Librairie Guillaume (qui m’a aimablement invité  pour l’occasion) le samedi après-midi et le dimanche toute la journée.

Rencontre à Fontaine Étoupefour

Rencontre à Fontaine Étoupefour

Le mardi 14 mai 2018, à 20h30, je serai à la médiathèque de Fontaine Étoupefour (14) pour parler de mes deux derniers livres : mon polar « Le manoir du marchand d’armes » et mon roman historique « Confesse – le destin d’un prêtre libertin ». Des lectures de certains passages, choisis par des membres de la médiathèque, sont prévues.

Et bien sûr, 75e anniversaire du débarquement oblige, je parlerai de mon livre sur la dernière grande bataille en Normandie en août 1944 : « Pris au piège dans la poche de Chambois – Témoignages de civils ».

Une première à Bloody Fleury

Une première à Bloody Fleury

Une grande première pour moi : je suis invité au salon du polar « Bloody Fleury » qui a lieu tous les ans à Fleury sur Orne. L’occasion pour moi de présenter le 2 et  3 février mon recueil « A la Folie et autres histoires de jalousie meurtrière« , ainsi que mon roman policier « Le manoir du marchand d’armes« . Sur mon stand, j’aurai aussi mon roman primé au salon du livre de Cheux « Confesse – le destin d’un prêtre libertin » pour suivre les démêlés judiciaires de mon curé viveur et séducteur, accusé d’un crime monstrueux…

Confesse à Noël

Confesse à Noël

Le 8 et 9 décembre, je serai au marché de Noël d’Evrecy pour dédicacer mon roman « Confesse – le destin d’un prêtre libertin« . Une bonne idée cadeau pour les fêtes qui allie humour, sensualité, aventures et Histoire.

Prix reine Mathilde

Prix reine Mathilde

Ce dimanche fut une excellente nouvelle journée pour moi : le jury du salon de Cheux m’a décerné à l’unanimité le Prix Reine Mathilde qui récompense le meilleur roman. C’est mon ouvrage « Confesse – le destin d’un prêtre libertin » qui m’a permis de décrocher ce prix.     Catherine Carteau, présidente du jury, lit ici une jolie critique, très flatteuse, qui m’a touché. Je ne boude pas mon plaisir d’en citer un passage, tant il est rare pour un écrivain d’être complimenté de la sorte : « Confesse est un drame historique, non dénué d’humour et de légèreté. […] Ce roman flamboyant qui a pour cadre le début du XVIIIe siècle, une époque somptueuse mais corrompue, à l’image de Philippe d’Orléans alors Régent du Royaume, est à la fois un roman de mœurs  et d’aventures, l’occasion pour l’auteur de faire vivre à son héros atypique des aventures bien périlleuses que le lecteur va vivre avec passion et émotion. D’une qualité littéraire indéniable, écrit dans la jolie langue du Siècle des Lumières, à la manière d’un Choderlos de Laclos ou d’un marquis de Sade, cet ouvrage de 470 pages, très bien documenté, aux descriptions somptueuses, se lit aisément, tant les rebondissements sont nombreux. Intrigues, machinations, complots de toute sorte se succèdent à un rythme effréné, sans compter l’intensité dramatique qui ne faiblit jamais, jusqu’au dénouement. C’est une vraie réussite et un prix plus que mérité. Encore félicitations, Grégory, vous avez bien du talent ! » Je crois que je vais avoir du mal à redescendre de mon petit nuage…

Et c’est ainsi que toute la journée,  58 nouveaux lecteurs sont venus se faire dédicacer mon « Confesse »…

 

Dédicace en duo à Cultura

Dédicace en duo à Cultura

Le 10 novembre 2018, je serai à Cultura Mondevillage pour une journée dédicace. Pour l’occasion, je ne serai pas seul !

Mon meilleur ami, également auteur, Eric Jardin, rencontré sur les bancs de la fac d’histoire et sur les pistes d’athlétisme, sera  présent. Il dédicacera notamment « Tranchées », son recueil de nouvelles sur la Première Guerre mondiale. Les plus observateurs remarqueront que la photo date un peu, lors d’une dédicace il y a à peine six ans… (nous avons un peu changé depuis)  mais cette séance de dédicace en duo nous permettra de réaliser un portrait plus conforme à la réalité… sans rien dissimuler de nos quelques rides…

Vive le salon de Cheux 2018 !

Vive le salon de Cheux 2018 !

C’est toujours un plaisir de revenir, chaque mois de novembre, au salon de Cheux pour présenter ma nouveauté littéraire. Depuis six ans, j’y retrouve des lecteurs fidèles et de plus en plus nombreux. Mais cette année, Cheux aura une résonance toute particulière pour moi puisque mon roman historique « Confesse – le destin d’un prêtre libertin » fait partie des livres nominés pour le prix Reine Mathilde.

En 2012, c’était mon tout premier roman historique « La société des Derlines » qui faisait partie des livres nominés et qui finissait à la deuxième place du prix (derrière l’ouvrage de Catherine École-Boivin). En 2016, alors que ce livre est désormais épuisé (j’ai vendu le dernier en octobre), je participe de nouveau au prix. Nous verrons bien le 18 novembre quel sort le jury de Cheux va réserver à Confesse…