Origine du livre

Origine du livre

Lorsque j’étais enseignant au collège de Condé-sur-Noireau, j’ai emmené mes élèves de Troisième visiter le cimetière militaire britannique de Bayeux. Une fois descendue du bus, une élève a refusé d’entrer dans le cimetière sans donner plus d’explications. Il me fut impossible de la faire changer d’avis. Quelques mois plus tard, lors d’une réunion, j’ai rencontré ses parents qui m’ont avoué le plus sérieusement du monde que, la nuit, leur fille entendait des voix. Ils étaient persuadés qu’elle entendait un fantôme. Il n’y a pas eu de suite à cette histoire, sauf qu’elle est restée enfouie quelque part dans un coin de mon cerveau. Et un jour, elle a resurgi… Je me suis dit qu’elle était un formidable point de départ pour un roman. C’est ainsi qu’est né « Je méritais une autre mort ». J’ai inventé l’histoire de ce professeur d’histoire qui rencontre une élève de Terminale qui ne veut pas pénétrer dans l’ossuaire de Douamont, car elle prétend qu’en passant devant les tombes, elle entend les morts lui exposer leur vie. Dans ce livre, elle va donc raconter tour à tour la vie et la mort de cinq défunts avec tant de conviction et de détails que mon professeur d’histoire se demandera si elle a réellement un don ou si elle est une formidable affabulatrice.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *